La Grande Mosquée de Cordoue

La célèbre grande mosquée de Cordoue est connue dans le monde entier, elle est classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1984. C’est l’un des joyaux de la dynastie Umayyade qui gouverna le monde musulman de 650 à 750 de notre ère. Certains la considèrent comme l’œuvre la plus aboutie de cette période.
Pourquoi l’un des monuments les plus aboutis de l’ère Umayyade se trouve-t-il en Espagne ? Il faut savoir qu’après une période de conquête de 678 à 718 menée par Mu‘āwiya, l’objectif principal de la prise de Constantinople est atteint et le khalife décide de continuer ses conquêtes pour étendre ses frontières de l’Asie centrale jusqu’à l’océan atlantique. La progression des Umayyades s’arrête à Poitiers en 732.

220px-Mirhab_de_la_mosquée_de_Cordoue

Mihrab

Le nom actuel de Mosquée-cathédrale de Cordoue vient du fait que ce monument a subi de nombreux bouleversements tant sur le plan architectural que spirituel. A l’origine se trouvait le temple de Janus mais en 572 les wisigoths s’emparent de la terre que l’on nomme aujourd’hui Cordoue et décident de remplacer le temple par une église, Saint Vincent Martyr, pour célébrer leur récente conversion au catholicisme. C’est en 785-786 que Abd al-Rahmān Ier ordonne la construction d’une mosquée d’exception afin que la nouvelle capitale Cordoue soit digne de n’importe quelle ancienne capitale du berceau originel. Le plan de Abd al-Rahmān Ier  sera modifié trois fois par la suite. On peut encore observer le plan qui fait de cette mosquée une exception de référence ; de longues nefs perpendiculaires au mur qibla (indiquant la direction de la prière : la Ka‘ba de La Mecque), la différenciation entre la nef principale, plus large, et les dix nefs qui la flanquent de part et d’autre, la superposition de plus de 850 colonnes surmontées par des chapiteaux de styles différents et de piliers et, surtout, d’extraordinaires arcades doubles à claveaux bichromes caractérisent la salle de prière de la Mezquita (nom espagnol).  Au Xème siècle Abd al-Rahmān III ordonne la construction d’un minaret. Et enfin son fils, lance la construction des coupoles sur nervure qui structurent et hiérarchisent l’espace en fonction du mihrab (niche indiquant la direction de La Mecque). Celui-ci est paré de mosaïques à fond d’or, qui sont d’origine byzantine, mais dont les bandeaux d’écriture coufique en bleu et or font oublier l’origine chrétienne. Les deux dernières étapes de construction ne sont pas Umayyade. Elle mesure au total 23 000 m².Ferdinand III de Castille reprend en 1236, Cordoue aux musulmans et sépare la cours de la salle de prière afin que la mosquée soit transformée en cathédrale.

La grande mosquée de Cordoue aura influencé toute l’architecture hispano-maghrébine et aujourd’hui encore nombreuses sont les personnes qui vienne se perdre dans ce champs de colonnes pourpres.

99814853cb9b2534c4ce65cc3e0a5c90_thumb_565

piliers et arcades doubles à claveaux bichromes

Valentin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :