Archives de Tag: mihrab

La Grande Mosquée de Damas

Nef axial Mosquée Damas

Esther a réalisé un article sur les origines et les décors de la Grande Mosquée de Damas, dans cet article je vous propose de revenir sur celle-ci mais avec une lecture principalement portée sur l’architecture.

Plan Mosquée Damas

Comme toutes bonnes mosquées omeyyades, elle fut érigée à la place d’une ancienne église ,saint Jean le Baptiste, qui, elle-même avait pris la place d’un temple romain dédié à Jupiter dans la ville qu’on appelle aujourd’hui Damas.

Parmi les nombreux éléments intéressants de la mosquée de Damas, il a le fait qu’elle réunit les caractères généraux des mosquées tout en conservant un particularisme qui est propre au contexte de son édification.

Le Khalife Al Walid engage la construction de deux mosquées importantes dans les années 705-715. L’une à Médine sur la tombe du prophète Mahomet et l’autre pour la capitale de l’Empire omeyyade c’est-à-dire Damas.

Intérieur Mosquée Damas

Intérieure salle de prière

Il engage des architectes grecs, qui reprennent l’enceinte  à portique  et les tours qui entouraient déjà le temple, du coup la grande mosquée partage les mêmes dimensions, soit  157m x 97m. La salle de la prière, parallèle au mur de la qibla, ici, le long côté sud, s’étend sur plus de 5032m² et se compose de trois travées en longueur.  Ces trois éléments se dressent grâces à un assemblage typique des Mosquées omeyyades ;  des arcs plein cintre outrepassés sur colonne à chapiteaux corinthiens, qui soutiennent des colonnettes supportant elle-même la charpente avec l’aide de corbeaux en pierre.

La nef axial mesure 20m de large et se trouve comme son nom l’indique au milieu des travées. Elle se distingue du reste de l’architecture par quatre piliers massifs qui portent une même assise octogonale  permettant le maintien de la coupole.

L’une des anciennes portes antiques est transformée en mihrab et le minbar était, d’après les sources anciennes, en bois sculpté, aujourd’hui en pierre.La cour centrale de 6100m² est entourée de portiques  et contient des éléments qui n’étaient pas présents à l’origine comme un bassin à ablution.

Portiques, vue de la cour centrale

Portiques, vue de la cour centrale

Enfin un minaret est construit au milieu du grand côté nord avec un plan similaire aux anciennes tours conservées qui vont devenir elles aussi des minarets Deux incendies dévastateurs, une conquête et un tremblement de terre font qu’aujourd’hui il ne reste plus vraiment d’éléments originels de la mosquée construite au VIII siècle. Malgré cela les nombreuses restaurations ont été fidèle au plan d’origine c’est pourquoi elle est toujours considérées comme une des perles du style omeyyade.

      Valentin


Sources :

« La Mosquée des omeyyades à Damas », Académie de Versailles

« La Grande Mosquée de Damas, Mosquée des omeyyades », par Fleurs d’Islam

Article Wikipédia sur la Grande Mosquée des Omeyyades

Tagué , , , , , ,